preview.blood.ca

Sang.ca se refait une jeunesse!

Visitez notre nouveau site et dites-nous ce que vous en pensez. L’ancien site
restera ouvert tant que nous peaufinons le nouveau.

Voir le nouveau site Web ►
 
Accueil
1 866 JE DONNE(1 866 533-6663)
COLLECTESDONNEURSBÉNÉVOLESHÔPITAUXSALLE DES MÉDIASÀ NOTRE SUJETCARRIÈRES
Trouvez une collecte :  search Cherchez dans tout le site :  search
Prenez rendez-vous en ligne.
Accueil > Ce qu'il faut savoir > VNO
Pourquoi donner?
Qui a besoin de sang?
Puis-je donner?
Critères de base pour le don de sang
Questionnaire sur l’état de santé des donneurs
Politique d’exclusion relative au paludisme
Quand puis-je faire un don?
Langue des signes québécoise
HSH
Types de don
Vue d'ensemble
Le sang
Plasma et plaquettes
Cellules souches
Bureau national de financement
Bureau national de financement
Du sang pour la recherche
Comment s'impliquer?
Dans ma collectivité
Envoyez une carte virtuelle!
Participation du public
Bénévoles
Partenaires pour la vie
De quel groupe êtes-vous?
À vos marques, prêts... donnez!
Semaine nationale des donneurs de sang
UniVie
Du sang neuf pour la vie
Ce qu'il faut savoir
Préparation à une pandémie de grippe
Sécurité et dépistage
Recherche-développement
Virus du Nil occidental
Voyages, vMCJ et exclusion
ÉducaSang
Foire aux questions
Formulaires
Devenir bénévole
Nouveaux donneurs
Modification des renseignements
Inscription à UniVie
Inscription à Partenaires pour la vie – organisations
Inscription à Partenaires pour la vie – membre
Inscription à À vos marques, prêts… donnez!
Expérience des donneurs questionnaire
Hôpitaux
Service à la clientèle
Circulaire d'information
Lettres aux clients
Protéines plasmatiques
Site Web - médecine transfusionnelle
Formulaires pour les clients hospitaliers
Formulaires UniVie
Réactions indésirables
 

Virus du Nil occidental

Depuis 2003, la Société canadienne du sang a un plan d’action efficace à l’égard du virus du Nil occidental (VNO). Ce plan est délibérément souple pour pouvoir réagir selon l’ampleur et l’étendue géographique de l’épidémie de VNO. En plus de soumettre chaque unité de sang à une épreuve de dépistage de ce virus, notre plan comporte des mesures telles que l’exclusion des donneurs malades, le retrait et la destruction des unités contaminées, la surveillance continue de l’épidémie et l’annulation de collectes de sang, au besoin.

Il n’y a aucun risque de contracter le VNO en donnant du sang. Nous encourageons donc les donneurs à continuer de donner du sang comme ils l’ont fait jusqu’à présent. En fait, nous avons particulièrement besoin de donneurs pendant l’été pour que nous puissions faire des réserves de produits ayant été soumis au test de dépistage du VNO.

Pour prendre rendez-vous pour donner du sang, composez le 1 866 JE DONNE (1-866-533-6663) dès maintenant.

Dépistage du VNO à la Société canadienne du sang

2003 14
2004 0
2005 15
2006 8
2007 21
2008 1
2009 0
2010 0
2011 6
2012 17
2013 4*
* En date du 9 septembre 2013
Des tests sur des unités de sang individuelles ont été effectués dans les circonscriptions sanitaires suivantes :
  • Saskatoon
  • Toronto
  • Halton, Hamilton-Wentworth, Niagara, Wellington-Dufferin-Guelph, Brant County et Waterloo
  • Ottawa
*Remarque : Ces renseignements sont mis à jour au besoin par la Société canadienne du sang.

Depuis juillet 2003, nous soumettons chaque unité de sang recueillie au test de dépistage du virus du Nil occidental. Ce test peut être réalisé sur mélange d’échantillons (les échantillons de six unités de sang sont mélangés avant le test) ou sur échantillons individuels (chaque unité de sang est soumise à l’épreuve individuellement). On estime que le dépistage sur échantillons individuels permet de détecter des concentrations extrêmement faibles du virus dans le sang de personnes qui viennent de contracter l’infection.

Le dépistage sur échantillons individuels sera instauré dans une région sanitaire donnée lorsque la présence du virus sera détectée dans une unité de sang lors de l’épreuve réalisée sur mélange d’échantillons ou lorsque des cas humains récents d’infection seront recensés au sein de la population de cette région selon une incidence supérieure à une personne sur 1 000, en milieu rural, et à une personne sur 2 500, en milieu urbain. Le dépistage sur mélange d’échantillons se poursuivra pour tous les dons de sang dans les régions où le dépistage sur échantillons individuels n’aura pas été entrepris. Le dépistage sur échantillons individuels cessera dans la région sanitaire touchée après sept jours. Durant cette période, si le VNO est mis en évidence dans de nouveaux dons lors du test de dépistage de ce virus et/ou si le nombre de cas humains d’infection est supérieur au seuil établi dans cette région, une nouvelle période de sept jours s’amorcera.

Le test de dépistage du VNO a été instauré en 2003. Cette année-là, la présence du virus a été détectée dans 14 unités de sang; en 2004, elle n’a été détectée dans aucune; en 2005, elle l’a été dans 15 et en 2006, dans 8. En cas de détection du virus, que le dépistage soit réalisé sur échantillons individuels ou sur mélange d’échantillons, l’unité est retirée des stocks, et le donneur en cause est exclu du don de sang pendant une période de 56 jours, après quoi, l’infection n’étant plus contagieuse, il peut recommencer à donner.

Pour en savoir plus sur le virus du Nil occidental et les mesures à prendre pour protéger votre famille et vous-même, veuillez consulter le site Web de l’Agence de santé publique du Canada.

Version imprimable
VNO
Virus du Nil occidental
Plan d'action contre le VNO
Foire aux questions - VNO
Communiqués et énoncés concernant le VNO

Top of the page Protection de la vie privée et de l’accès à l’information | Conditions d'utilisation | Copyright © 1998-2014 Société canadienne du sang. Tous droits réservés.