Accueil
1 866 JE DONNE(1 866 533-6663)
COLLECTESDONNEURSBÉNÉVOLESHÔPITAUXSALLE DES MÉDIASÀ NOTRE SUJETCARRIÈRES
Trouvez une collecte :  search Cherchez dans tout le site :  search
Prenez rendez-vous en ligne.
Accueil > Ce qu'il faut savoir > vMCJ
Pourquoi donner?
Qui a besoin de sang?
Puis-je donner?
Critères de base pour le don de sang
Questionnaire sur l’état de santé des donneurs
Politique d’exclusion relative au paludisme
Quand puis-je faire un don?
Langue des signes québécoise
HSH
Types de don
Vue d'ensemble
Le sang
Plasma et plaquettes
Cellules souches
Bureau national de financement
Bureau national de financement
Du sang pour la recherche
Comment s'impliquer?
Dans ma collectivité
Envoyez une carte virtuelle!
Participation du public
Bénévoles
Partenaires pour la vie
De quel groupe êtes-vous?
À vos marques, prêts... donnez!
Semaine nationale des donneurs de sang
UniVie
Du sang neuf pour la vie
Ce qu'il faut savoir
Préparation à une pandémie de grippe
Sécurité et dépistage
Recherche-développement
Virus du Nil occidental
Voyages, vMCJ et exclusion
ÉducaSang
Foire aux questions
Formulaires
Devenir bénévole
Nouveaux donneurs
Modification des renseignements
Inscription à UniVie
Inscription à Partenaires pour la vie – organisations
Inscription à Partenaires pour la vie – membre
Inscription à À vos marques, prêts… donnez!
Expérience des donneurs questionnaire
Hôpitaux
Service à la clientèle
Circulaire d'information
Lettres aux clients
Protéines plasmatiques
Site Web - médecine transfusionnelle
Formulaires pour les clients hospitaliers
Formulaires UniVie
Réactions indésirables
 

La forme classique et la variante de la MCJ

Décrite pour la première fois au cours des années 20, la forme classique de la MCJ est une maladie neurodégénérative.

  • Elle est sporadique chez des sujets dont la moyenne d'âge est de 60 ans.
  • On observe une incidence d'un cas pour un million de personnes dans le monde entier.
  • Rien ne permet d'affirmer qu'elle peut se transmettre par le sang.
  • En moyenne, entre 25 et 30 cas sont relevés chaque année, au Canada.
La variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (vMCJ) diffère de la forme classique pour les raisons suivantes :

  • Elle touche des sujets qui ont en moyenne moins de 30 ans.
  • Elle est causée par un prion, le même agent infectieux responsable de l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) ou la maladie dite « de la vache folle ».
  • Elle comporte un risque théorique de transmission par le sang.
  • Deux cas ont été isolés en Amérique du Nord : l'un en Saskatchewan (Canada) et l'autre, en Floride (États-Unis).

Version imprimable
vMCJ
Voyages, vMCJ et exclusion
La forme classique et la variante de la MCJ
Symptômes de la vMCJ

Top of the page Accès à l'information et avis de confidentialité | Conditions d'utilisation | Copyright © 1998-2014 Société canadienne du sang. Tous droits réservés.